Proposition du roman INDIGO BOMBAY de Jagoda Mihajlovska-Georgieva (titre en macédonien: Indigo Bombaj, Ed. TRI, Skopje, 2008).

numérisation0020

« Le Roman de l’année  » ( 2009 ) du quotidien Utrinski Vesnik, Macédoine.

Mot de l’auteure : Voici comment Indigo Bombay fut-il écrit : J’avais l’intention d’écrire une courte histoire sur ma sœur, une histoire tout à fait personnelle. Je dirais même, pas sur elle mais sur nous, ses proches, qui l’aimions et qui, en la perdant, nous sentions totalement anéantis par les évènements dramatiques qui ont entouré sa mort extravagante, au printemps 2006. Cependant, les souvenirs relégués dans le passé réapparurent en me faisant retourner vingt ans en arrière, lors d’un autre printemps. Celui de Bombay.

En 1994, avec mon mari, chirurgien urologue, nous avons accompagné l’un de ses patients et ami, à Bombay où il espérait sauver sa propre vie. Un jeune indien lui avait vendu un de ses reins, qui lui fut transplanté. Nous n’avons pas réussi à sauver la vie de ma sœur Ana. Mais elle, par sa mort, a sauvé deux autres vies. Nous avons fait la donation de ses reins. Le bonheur de ces deux « renaissances » nous aida à surmonter notre douleur, à sortir plus rapidement du tunnel vers la lumière. A cet instant, tous les morceaux de mon puzzle se sont réunis d’une façon incroyable. La voie de Indigo Bombay était ouverte. Ana devint l’héroïne du roman, Ana Ananda, se fondant dans les histoires de Bombay. Son destin revêtit de nouvelles structures. De triste elle devint heureuse, de malade émerveillée, et l’histoire sur la mort mua en une histoire sur la vie. En histoire d’amour. Indigo Bombay devint un roman sur l’amitié, l’amour, l’éblouissement, le respect et la compassion envers soi-même et envers l’autre, sur les plus belles qualités que nous portons en nous, où que nous soyons, d’où que nous venions.

Ainsi, mon histoire intime, familiale, devint universelle.

Sujet : Ana et Bombay n’ont rien en commun. Ana et Garuda non plus. Sous le même ciel indigo, la femme vit son Occident dans un hôtel luxueux, et le jeune garçon son Inde sur une décharge de Bombay, dans l’indifférence de la ville. Ils sont repliés sur eux-même l’un et l’autre. Pas encore prêts pour se rencontrer.

Une nuit, complètement différente de toutes leurs nuits précédentes, changera d’une façon dramatique leurs vies. Elle est cauchemardesque pour Ana. Remplie de rêves ambigus, de messages prédicateurs et de visages sinistres. A travers eux, elle entend une voix, un appel mystérieux, qui lui ordonne de quitter l’hôtel immédiatement et de se « fondre » dans la ville… Obéissante, elle s’enfonce sans réfléchir dans la foule de la rue, à la fois excitée et apeurée. Elle croit naïvement que c’est de son propre chef. Pourtant…

Extrait de Indigo Bombay , traduit du macédonien.

Notice bio-bibliographique :

Jagoda remise du Prix   Jagoda Mihajlovska Georgieva

Jagoda Mihajlovska-Georgieva, journaliste (elle est l’un des meilleurs critiques de cinéma en Macédoine) et écrivain,  vit et travaille à Skopje, à la Télévision Telma. Elle est l’auteur de : La Pierre de Ton jour (Prix Koco Racin, le meilleur roman en 2004, décerné par L’Union des écrivains de Macédoine) Ma peau, nouvelles, Moi, le jeune homme Eclair, roman pour la jeunesse, Miroirs, Folles plantes, essais, Igbal, mon secret, roman pour la jeunesse et les adultes. Elle est également l’auteur d’une série de récits de voyage pour la télévision sur Bombay et Goa ( Inde), Katmandou et l’Himalaya (Népal). Elle a reçu de nombreux prix pour son oeuvre.

 ils_ont_dit_bombay

Advertisements

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 1- Propositions romans / récits / nouvelles/ contes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s