Proposition du texte dramatique TROIS PAS DE DANSE AU-DELA DU DESESPOIR de Goce Smilevski (titre original en macédonien: Tri cekori otade ocajot)

Goce Smilevski auteur

Prix du PEN club d’Autriche

Résumé : Le texte réunit les éléments du théâtre traditionnel et du théâtre de danse. Cette symbiose est réalisée dans l’intention de saisir, à travers les mots et les mouvements du corps, le rapport des personnages avec la notion de frontière, au sens large du terme : la frontière du temps, la frontière dans l’espace physique, la frontière entre le rêve et la réalité, la frontière entre la vie et la mort. L’action dramatique relie deux périodes temporellement différentes, et ce lien est réalisé à travers une conversation imaginaire entre Sigmund Freud et l’artiste performeuse macédonienne Iskra. Leurs existences sont séparées de plusieurs décennies – Freud meurt en 1939, alors que Iskra crée son spectacle au début du 21ème siècle. Ils se rencontrent dans un imaginaire où la frontière du temps est effacée, alors que leur conversation porte sur le concept de frontière, un thême qui leur donnera l’idée du nouveau spectacle d’Iskra. Iskra est fascinée par la vie de la poétesse russe Marina Tsvetaïeva et par celle de la sœur de Sigmund Freud – Adolfina. Son objectif est de créer un spectacle de danse dans lequel leurs vies seront placées dans le contexte de leur façon de comprendre la notion de frontière. A travers le dialogue de Sigmund et Iskra, on découvre sur scène les rapports entre Rainer Maria Rilke et Marina Tsvetaïeva, ainsi que ceux entre Sigmund Freud et sa sœur Adolfina.

extrait-trois-pas-de-danse-GS

Notice bio-bibliographique

Goce Smilevski (1975, Skopje) a étudié à l’Université St. Cyrille et St. Méthode à Skopje, à l’Université Charles de Prague et à l’Université d’Europe centrale à Budapest. Pour son roman Conversations avec Spinoza, il a obtenu en 2003 le Prix national du Roman de l’année. En 2006, Smilevski remporta le Prix pour Auteurs dramatiques du P.E.N.-club d’Autriche et de celui de Macédoine pour sa pièce Trois pas de danse au-delà du désespoir. Son roman La sœur de Sigmund Freud s’est vu couronné en 2010 du Prix de Littérature de l’Union européenne. Les droits de Conversations avec Spinoza et de La sœur de Sigmund Freud ont été acquis par plus de 20 éditeurs de par le monde.

Publicités

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 2- Propositions théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s