Proposition du texte dramatique LA GENETIQUE DES CHIENS de Venko Andonovski

Genetika na kucinjata

Traduction intégrale avec l’autorisation de l’auteur

???????????????????????????????

???????????????????????????????

UNE TRAGI-COMÉDIE CINGLANTE

Blasphème. Théâtre cynique dans un pays où tout est possible.

La génétique des chiens est une vaste fresque décrivant la décadence morale et matérielle d’une famille de nouveaux riches de Skopje. Par leur thème les GlembaevSKI se rapprochent des Glembay de Miroslav Krleza, des Buddenbrooks de T. Mann, des frères Artamonov de M. Gorki, des créations d’Ibsen et de Strinberg. Pour les lecteurs macédoniens, les GlembayevSKI représentent un complexe socio-psychologique comme les Karamazov pour les Russes ou les Rougon-Macquart pour les Français.

« Dans cette pièce, Venko Andonovski dissèque l’étoffe malade de la société macédonienne (la foi, le snobisme, l’immoralité, le journalisme, la culture, l’art) en mettant l’accent sur l’érosion et la destruction de la famille, de la vie collective et sur la grande illusion selon laquelle l’argent est le pouvoir suprême. Andonovski construit avec habileté l’histoire des vies et des personnages ratés, posant de nombreux dilemmes philosophiques et psychologiques. Le monde des riches et des pauvres, des supérieurs et des subalternes, des illusionset des déceptions, la génétique mais aussi l’enfance et la cellule familiale – c’est dans ce dernier milieu  que se déroule un théâtre cinglant, ironique, sarcastique et tragi-comique qui n’est cependant pas dépourvu d’humour. C’est une pièce qui marque et interpelle, qui ridiculise et inquiète, qui pose des questions, envoie des messages et invite aux valeurs durables » (Hristo Petreski, écrivain, critique de théâtre).

venko[1]

Romancier, auteur de pièces de théâtre, poète, critique… Venko Andonovski est né en 1964 à Kumanovo en Macédoine. Docteur en sciences philologiques, il a commencé sa carrière en tant que journaliste au sein d’un journal étudiant et continue régulièrement à écrire pour des quotidiens macédoniens. Il est professeur à l’Université de Skopje où il enseigne la littérature et auteur d’une vingtaine d’ouvrages en langue macédonienne. Ses œuvres sont traduites en plusieurs langues.?

Il est l’auteur d’une dizaine de pièces, comportant une grande part d’humour, sans négliger une critique sociale. La plupart ont été créées au Théâtre national macédonien et au Théâtre dramatique de Skopje. Ses pièces Révolte dans la maison de retraite (1993), Candide au pays des miracles (1999) , Le nombril du monde (2004), Cunégonde en Carlaland (2009) et La génétique des chiens (2012) ont toutes les cinq reçu le grand prix Vojdan Cernodrinski.

Cunégonde en Carlaland est publié en français aux Ed. L’Espace d’un instant, Paris, 2013.

Site de l’auteur: http://www.venkoandonovski.mk/theatre.html

Publicités

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 2- Propositions théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s