Proposition du recueil de poèmes « ON L’A ECHAPPE BELLE » de KATICA KULAVKOVA (« Koga ni gorese pod nozete », Poetiki, Skopje, 2013)

Katica Kulavkova

Katica Kulavkova

ON L’A ECHAPPE BELLE

poèmes de Katica Kulavkova

Piège: d’un rêve à l’autre

Saint-Georges tue le dragon

Les chevaux sauvages de Galitchitsa

Les parfums de Papradiste

Katica Kulavkova est poétesse, nouvelliste, théoricienne de la littérature, critique littéraire, essayiste, traductrice de poésie, anthologiste. Elle enseigne la théorie et l’herméneutique littéraire à la Faculté de Philologie de Skopje.

Recueils poétiques : Annonciations (1975), Acte (1978), Notre consonne (1981), Nouvelle suée (1984), Points névralgiques (1986), Pensée sauvage (choix, 1989), Soifs, poèmes de transgression (1989), Domino (1993), Expulsion du mal (drame lyrique, 1997), Time Difference (traduit en anglais, 1998), Via lasciva (traduit en français, 1998), Avant-scène (1999), Entre-temps (2000; ce livre est publié en bulgare 2005), Dorinte, Poezii eretice (Bucuresti 2003), Point aveugle/Angle morte (2004); Récits: Temps autre (récits poétiques, 1989), Autopsia (en anglais, 2006), Thin Ice (2004).

Poétique, critique, herméneutique: Le discours figuratif et la poésie macédonienne (1984), Ecarts (1987), Les spécificités du lyrisme (1989), Envie de système (1992), Méthode et exégèse (1996), Pierre de tentation (1996), Cahiers (1997), Théorie de la littératureintroduction (1989), Petite théorie littéraire (2003), Herméneutique des identités (2006), Théorie littéraire (2008, édition rédigée).

Rédaction : Les programmes poétiques dans la littérature macédonienne (1985), Moutons noirs (anthologie de nouvelles, 1996), Stratégies féministes (1998), Poétique et herméneutique, 2003, Théorie de l’intertextualité, 2003; Chambre secrète, récit macédonien du XX siècle, 2000, Essai macédonien, 2000, Caesarean Cut, Macedonean Short Stories (2001), Dialogue des interprétations (2005), rédaction du numéro spécial sur Jacques Derrida de la revue Identities 7/2005 (macédonien/anglais), Image balcanique du monde (2006), Notions de la théorie littéraire (2008), Violence et art (2007), vol. 3 des Interpretations, Mémoire et art (2008), vol. 3 des Interprétations.

Katica Kulavkova est membre de l’Académie des Sciences et des Arts de Macédoine, présidente d’honneur du P.E.N. Club Macédonien et présidente du Comité de traduction et droits linguistiques du P.E.N. International. Elle est membre d’A.I.C.L.A., la Société Européenne de Culture, de Haiku World Association.

Elle est lauréate de nombreux prix  en Macédoine  : «Aco Sopov», « Frères Miladinov», « Narcisse», « Dimitar Mitrev», « Grande Boîte».

Ses poèmes sont traduits en plusieurs langues.

 

Publicités

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 3- Propositions poésie, Propositions, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s