POEMES DE LA GRANDE CHAMBRE de IGOR ISAKOVSKI

POEMES DE LA GRANDE CHAMBRE

1. A travers une soie douce

2. Une tribu à nous deux

3. En pensant à cet instant

4. Si un jour je m’en vais

5. Viens, Nina

Igor Isakovski (1970-2014) était poète, romancier, traducteur et dirigeant de Blesok, la maison d’édition qu’il avait créée en 1998 à Skopje, en Macédoine. Il a fait des études de littérature comparée à l’Université de Skopje et à l’Université d’Europe Centrale à Budapest. Il est l’auteur de plusieurs romans, de nouvelles et surtout de recueils de poésie dont:  Soleil noir ,  Volcans – Terre – Ciel ,  Au fond du trou ,  Stagiaire pour devenir un saint ,  La nuit est la plus noire avant l’aube ,  La mort a des cheveux en herbe marine . Son dernier recueil Poèmes de la grande chambre  était en préparation. La plupart des poèmes de ce dernier recueil ont été publié par l’auteur sur sa page Facebook juste avant sa mort brutale, comme s’il la pressentait venir. J’en ai choisi quelques uns pour vous présenter ce poète dont la mort précoce avait provoqué une émotion profonde en Macédoine.

Igor Isakovski

Igor Isakovski

Publicités

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 3- Propositions poésie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s