L’ENIGME DE LA BOITE A ECRITURE

Les lecteurs de Milorad Pavic qui ont entre leurs mains son dernier roman LA BOITE A ECRITURE ont remarqué qu’il y avait un petit texte, imprimé sur du papier vert, en supplément du livre. A la fin de ce petit texte, Griotte au noyau d’or, est écrit :

Dans ce crime, j’ai un complice. C’est toi qui te trouves dessiné au dos de l’icône du diable. Toi, qui a déjà lu, dans La boîte à écriture, le nom interdit : – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Pour découvrir ce « nom interdit » qui est celui du meurtrier de Timothée mais aussi l’alter ego de l’auteur de ce livre , il suffit de suivre la trace des parfums cités dans le roman et d’aligner leurs initiales.

Pour vous aider, ce que l’éditeur a oublié de faire, je vous indique les pages ou vous trouverez les noms des parfums : 12, 12, 16, 21, 21, 39 24, 25, 30, 39, 55, 128, 130, 132, 149, 160.

La solution de l’énigme commence par: MOI, suivi des seize initiales.

A vous de jouer !

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article a été publié dans 1- Parutions romans / récits / nouvelles / contes, Actualités, litterature serbe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ENIGME DE LA BOITE A ECRITURE

  1. Ping : Note de lecture : « La boîte à écriture  (Milorad Pavić) | «Charybde 27 : le Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s