MILORAD PAVIC dans LE MATRICULE DES ANGES

https://www.lmda.net/auteur_milorad-pavic

Traduction du serbe : Maria Bejanovska

EXEMPLAIRE UNIQUE. Roman aux cent fins

de Milorad Pavic

2021

PROPOSÉE DANS UNE FORME ÉDITORIALE AUDACIEUSE, UNE FÉÉRIE DE MILORAD PAVIĆ SOUS L’ALIBI DU POLAR. Pourquoi lit-on un roman jusqu’au bout ? Pour connaître la fin de l’histoire. Mais l’on se découvre comme intimidé par Exemplaire unique. Roman aux cent fins de Milorad Pavić. Le livre est contenu dans un coffret, lequel également en contient un second, « Le cahier bleu » d’où l’on sort une fine plaquette qui fournira des clés, ainsi que cent fiches numérotées, serrées en liasse par un bandeau brun. L’éditeur a réalisé cette élégante composition en six versions de la couverture du coffret, et apposé de manière aléatoire sur chacun de ses 2500 exemplaires l’un des dix tampons existant en…

lire la suite

Cluedo kitsch

Jérôme Delclos

novembre 2021

Le Matricule des Anges n°228

LA BOITE A ECRITURE

de Milorad Pavic

2021

UN OBJET-LIVRE TENTÉ PAR L’OBSESSION DU ROMAN INFINI, QUI CONTIENDRAIT LES AUTRES DE MILORAD PAVIĆ, ET BIEN DES CHOSES ENCORE. Milorad Pavić s’est fait connaître en 1984 par un best-seller érudit : le Dictionnaire khazar, « roman-lexique en 100 000 mots », avec ses deux exemplaires « masculin » et « féminin », et qui rompait de façon virtuose avec la lecture linéaire. Dans sa brève Autobiographie trouvable sur le site Internet de l’université de Bordeaux, l’écrivain serbe s’explique : « J’ai écrit un roman en forme de dictionnaire, un autre en forme de mots croisés, un troisième qui avait la forme d’une clepsydre et un quatrième qui était un livre-tarot. J’ai essayé d’être le moins ennuyeux possible avec ces…

lire la suite

À quoi serbe une boîte

Jérôme Delclos

mai 2021

Le Matricule des Anges n°223

LE DICTIONNAIRE KHAZAR

de Milorad Pavic

2015

LE DICTIONNAIRE KHAZAR, DE MILORAD PAVIĆ Parmi la trentaine de textes que j’ai traduits en français, Le Dictionnaire khazar occupe une place particulière. Cet été, vingt-cinq ans après sa première publication en France, je l’ai relu, de nouveau happée par ces forces invisibles que sont le rêve, l’amour, les mythes, la tragédie… Impossible de percer tous les secrets de ces histoires inépuisables qui forment une sorte de puzzle diabolique. Quelqu’un disait qu’ « une fois refermée cette machine infernale – si toutefois vous y parvenez un jour – faites attention où vous posez le pied, car Pavić nous enseigne que la réalité, comme la…

lire la suite

Maria Béjanovska

octobre 2015

Le Matricule des Anges n°167

A propos bejanovska

journaliste - traductrice littéraire
Cet article, publié dans 1- Parutions romans / récits / nouvelles / contes, Actualités, litterature serbe, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s